5 conseils pour comprendre le type INFP

Vous connaissez une personne créative, discrète avec de fortes valeurs ? Une personne agréable à vivre, sans prise de tête, mais qui peut facilement pleurer ? C’est certainement une personne du type « INFP ». Ce sigle en anglais est une abréviation qui signifie ‘Introversion – Intuition – Feeling – Perception ».

Il est utilisé dans le cadre du test de psychologie empirique Myers-Briggs-Type Indicator (MBTI). Le type INFP fait partie des 16 types psychologiques et permis les quatre types au tempérament idéaliste. Les INFP forment un des types de personnalité les plus rares, constituant environ 3,6% de la population.

Infp - 5 conseils pour comprendre le type INFP

 

 

 

 

 

1. description d’une personne infp

D’après le test du MBTI, les personnes de type INFP tirent leur énergie sur un monde intérieur dominé par d’intenses sentiments avec un sens éthique élevé. Les INFP sont généralement loyaux, accordent une forte attention à autrui, sont curieux du monde et se révèlent souples et tolérants (saufs quand leurs valeurs sont menacés).

Exemple typique : Harry Potter, il a l’air cool, mais faut pas trop l’embêter non plus. 

En société, ils sont polis et réservés. Malgré tout, dans un environnement favorable, ils sont à l’aise à l’oral, charmant et avec de l’humour. Dans le cas inverse, ils fuiront les différents conflits, n’aimant pas être touchés dans leurs sentiments/émotions.

Exemple typique : Frodo dans le Seigneur des Anneaux ou Monica dans Friends (oui mes références sont variées)

En revanche, si leurs valeurs sont perturbés, ils agiront avec tact et diplomatie pour tenter de faire basculer l’opinion d’autre. Retenez que l’INFP n’est pas attiré par un conflit ouvert et direct. Dans la mesure du possible, il agira avec finesse.

Les INFP prennent à coeur leurs relations amicales et offrent leur gentillesse à ceux qui se trouvent dans le besoin. L’harmonie et le bien-être sont les deux mots clé de l’INFP. Il vaut mieux donc être flexible et s’adapter plutôt que juger et être rigide du moment que les valeurs sont respectées.

Par ailleurs, la curiosité et la flexibilité des INFP ne les amènent pas à un quotidien routinier. Ils ont besoin de s’ouvrir, d’expérimenter et ont un talent pour les langues étrangères. Ils sont également plus à l’aise à l’écrit qu’à l’oral en jouant d’une grande imagination et nombreuses figures de style.

Exemple typique : Des écrivains comme Jean-Jacques Rousseau, Oscard Wilde ou encore Marcel Proust. 

1920px Soap bubbles in Algerian grassland - 5 conseils pour comprendre le type INFP

2. L’INFP, son PROFIL ET ses FONCTIONS COGNITIVES

L’INFP a un profil qui correspond à ses quatre lettres, mais a aussi des fonctions cognitives. Pour comprendre le mécanisme en détail, je vous invite à lire mon article dédié à ce sujet : ici 

  • I pour Introversion  : A la différence de l’extraversion, les INFP sont généralement discrets et réservés. Ils préfèrent interagir avec quelques amis dont ils sont proches et ils perdent de l’énergie lors de leurs relations en société. 
  • N pour intuition : Les INFP sont davantage abstraits que concrets. Ils concentrent leur attention sur l’image globale d’une chose ou d’une situation plutôt que sur ses détails, sur le contexte plutôt que sur la chose en elle-même, sur les possibilités futures plutôt que sur les réalités immédiates.
  • F pour Sentiment (Feeling) : Les INFP valorisent davantage les considérations subjectives ou personnelles que les critères impersonnels et objectifs. Lorsqu’ils prennent des décisions, ils accordent un poids plus grand à des considérations sociales qu’à la logique.
  • P pour Perception : Les INFP retiennent leur jugement et mettent du temps à prendre des décisions importantes, préférant garder un maximum de possibilités ouvertes au cas où les circonstances changeraient.

En résumé : L’INFP est une personne discrète cherchant l’harmonie au quotidien tout en se montrant flexible. Au contraire, l’INFP évitera les conflits, des relations sociales trop fréquentes ou encore la logique et le trop de détails. 

Les fonctions cognitives de l’INFp

D’après les développements les plus récents, les fonctions cognitives des INFP sont développées ci-dessous :

  • Une dominante : Sentiment introverti (Fi)

A retenir : Si nous sommes introvertis (I), notre fonction dominante sera introvertie et si nous sommes extravertis, notre fonction dominante sera extravertie. C’est la première fonction, de l’enfance. C’est la fonction préférée du type que s’en sert depuis tout petit. Elle écrase le reste des fonctions. 

Le sentiment introverti filtre les informations à partir de jugements de valeur, et forme ces jugements à partir de critères souvent intangibles. Il balance constamment entre deux impératifs différents, tels que le désir d’harmonie et celui d’authenticité. Adapté aux distinctions subtiles, le sentiment introverti sent instinctivement ce qui est vrai ou faux dans une situation donnée. Avec le sentiment introverti pour fonction dominante, les INFP vivent dans un monde riche en émotions.

Pour le dire autrement, le Fi c’est galère, mais puissant !

  • Auxiliaire : Intuition extravertie (Ne)

A retenir : l’auxiliaire est la pendante de la fonction dominante. Si nous sommes (INFP) notre fonction auxiliaire sera extravertie pour compenser la fonction dominante introvertie. 

L’intuition extravertie trouve et interprète le sens caché d’un objet, d’un propos ou d’une situation, raisonnant à partir de la question « et si…? » pour explorer d’éventuelles alternatives et faire coexister de multiples possibilités. Ce jeu de l’imagination tisse la toile de l’expérience et d’une certaine perspicacité pour former un nouveau schéma d’ensemble, qui peut devenir un catalyseur pour l’action. Les INFP comprennent d’abord le monde à partir de leur intuition. Ils voient facilement les choses d’un point de vue d’ensemble, détectant les intentions dans une situation et ressentant le flot de l’existence comme un devenir.

C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes plus « terre à terre » considèrent certains INFP comme des personnes étranges…

  • Tertiaire : Sensation introvertie (Si)

A retenir : C’est une fonction développée à l’âge adulte et complémentaire de l’axe de la fonction auxiliaire. Si je suis un extraverti intuitif, je serai donc un introverti sensitif.

La sensation introvertie collecte les données du moment présent et les compare avec celles des expériences passées. Ce processus fait remonter à la surface des sentiments associés à des souvenirs que le sujet revit en se les remémorant. Cherchant à protéger ce qui lui est familier, la sensation introvertie identifie dans l’histoire des buts et des attentes en vue d’évènements futurs. Cette fonction donne aux INFP une inclination naturelle pour passer d’un « monde » à l’autre et les rend plus facilement distraits que les autres types.

Ainsi, les INFP aiment les jeux vidéos, l’imaginaire, les séries, les films.. et n’arrivent pas à faire deux choses à la fois même s’ils essaient !

  • Inférieure : Pensée extravertie (Te)

A retenir : C’est la source de difficultés et le potentiel de croissance qui survient vers 40 ans. Elle est intéressante car elle permet d’avoir un contrôle d’action sur ses quatre fonctions et d’équilibrer la fonction dominante.

La pensée extravertie organise et planifie les idées pour assurer une poursuite efficace et productive d’objectifs donnés. Elle cherche des explications logiques aux actions, évènements et conclusions, et y identifie de possibles erreurs ou sophismes. La pensée extravertie aide les INFP à se focaliser sur les détails externes ; cependant, étant une fonction inférieure, elle demande davantage d’énergie et n’est pas aussi fiable que si elle constituait une fonction dominante.

love 560783 1280 - 5 conseils pour comprendre le type INFP

3. L’INFP ET LE TRAVAIL  :

Après avoir eu un aperçu des caractéristiques générales de l’INFP, il est intéressant de se poser la question de sa vocation, de ses aptitudes professionnelles et de ses aspirations.

Tout d’abord et au regard des valeurs de l’INFP, il cherchera un travail où il pourra exprimer sa sensibilité et sa vision de la société. C’est ainsi, qu’il est attiré par un travail comme une « vocation » et ainsi, avoir un sens profond dans ses activités.

Par ailleurs, appréciant le travail en équipe et l’harmonie au travail, ils seront des collègues aimés. Ils seront reconnus par leur créativité et leur esprit de synthèse. Dans un environnement coopératif, ils donneront le meilleur d’eux-mêmes. Toutefois, si des conflits existent, ils seront vite déstabilisés et se mettront sur la réserve.

De plus, les INFP ne sont pas les plus doués concernant l’organisation, la structuration de tâches ou encore la gestion du planning. Ils se mettront au diapason si cela est nécessaire, mais avec retenue et sans un grand enthousiasme. Enfin, ils sont perfectionnistes et auront du mal à terminer certaines actions entreprises. Mêmes au bout d’un projet fini, ils chercheront continuellement à le réviser.

Si l’INFP est amené à diriger un groupe, il se montrera souple et fera place aux concertations collectives (harmonie oblige). Mais de manière générale, ils seront rarement attirés par des postes de manager. Leurs valeurs les amèneront à encourager plutôt qu’à donner un ordre pratique.

Concernant les métiers potentiellement adaptés à un profil INFP, nous pouvons citer le métier d’écrivain, d’éducateur, d’enseignant, de psychologue, de sociologue, de graphiste, de photographe, musicien…  A éviter en revanche, des métiers liés à l’artisanat, au commerce et à l’autorité.

4. L’INFP AMITIÉ / AMOUR / FAMILLE

Dans les relations amicales, amoureuses et familiales, les INFP sont en quête de sentiments chaleureux, de loyauté et d’engagement.

  • Amour :

Ils sont idéalistes et romantiques et fantasment souvent sur une relation parfaite. Ils auront ainsi certainement du mal à avoir de nombreuses conquêtes par la politesse, le respect et l’attribution de qualités que les autres n’ont pas forcément. Ce dernier point est important, car de nombreux INFP ressentent une insatisfaction dans leurs relations amoureuses et peuvent tomber en dépression par le décalage entre l’imaginaire et la réalité.

Toutefois, les INFP engagés dans une relation chercheront constamment à maintenir l’harmonie et  se montreront positifs et affectueux. Sur le plan sexuel, les INFP préfèrent vivre le moment comme la reconnaissance d’un lien amoureux et d’un partage de sentiments par des mots doux et une certaine lenteur.

Pour leur partenaire, il/elle devra s’adapter à la personnalité atypique de l’INFP et respecter ses valeurs et son jardin secret. Les INFP ne sont pas vraiment jaloux, ni possessifs. Ils soutiennent leur partenaire dans l’ensemble de ses activités avec loyauté et détermination. Une fois la relation établie, l’amour d’un INFP à son partenaire peut durer la vie entière avec un total engagement.

En cas de problèmes dans la relation, les INFP sont profondément touchés, mais ont du mal à accepter de discuter des problèmes et de dévoiler ce qu’ils ressentent. Ils vivent très mal le rejet ont tendance à y réagir de façon trop émotionnelle.

Pour le choix de leur partenaire, les INFP sont attirés par leur opposé, notamment une personne structurée pour combler leur manque d’organisation et compléter leur partenaire avec notre souplesse et notre spontanéité. Ces différents sont un cadeau pour une relation saine et équilibrée. Mais évidemment, ce n’est qu’à titre indicatif, de nombreux INFP sont en couple avec…. des INFP !

Combinaisons possibles :

Les meilleurs types pour une relation : ENFP, INFP, ENFJ, INFJ
Les types possibles pour une relation : ISFJ, ESFJ, ESFP, ISFP, ENTP, INTP
Les types les moins probables : ESTJ, ISTJ, ESTP, ISTP, ENTJ, INTJ

En résumé, les INFP sont donc des partenaires positifs et aimants, la qualité de la relation étant un point primordial dans leur existence. Prudents et précautionneux dans les débuts, ils s’engagent ensuite fermement et loyalement sur la durée. Ils prennent leurs relations très au sérieux et sont susceptibles de fournir de gros efforts pour les rendre harmonieuses.

  • Amitié et famille 

Dans leurs relations amicales et familiales, les INFP sont calmes et agréables. Ils réservent leur plus grande affection à un nombre sélectif de proches. En effet, ils restent prudents à accorder leur confiance compte tenue de leur système de valeurs. Ils se montreront ainsi réceptifs aux personnes qui respectent leurs valeurs.

Toutefois, ils peuvent nouer des liens d’amitié avec toutes sortes de personnes connaissant leur faculté d’adaptation et de souplesse sans révéler leur « moi » profond. Au final, ils seront davantage attirés par des profils semblables que ce soit l’intuition (N) et/ou le sentiment (S).Et inversement, le côté logique et pragmatique des pensées (T) et/ou des jugements (J) leur correspondent moins.

Leurs confidents et amis considèrent les INFP comme des personnes sincères, altruistes, profondes, attentionnées et originales.

5. L’INFP EN BREF et au coeur de sa vie 

Vers 20-25 ans, les INFP peuvent rencontrer quelques difficultés à trouver le partenaire idéal et le métier idéal… En partie à cause justement du mot « idéal » ! Ils ont généralement une vue assez claire de ce qu’ils veulent, mais la réalité n’y est pas toujours ajustée. Leur vie professionnelle peut donc connaître des hauts et des bas, des changements d’orientation, jusqu’à ce qu’ils trouvent finalement la place qui leur convient.

A la retraite, les INFP ont besoin de sentir lorsqu’ils se retournent sur leur passé que leur vie valait le coup et qu’elle a eu du sens. Ils apprécient de profiter de leur temps libre en s’adonnant à une multitude d’activités, et en voyageant. Ils peuvent aussi être très attachés à leur famille. Une grand-mère INFP, par exemple, a l’habitude de prendre des photos de ses petits-enfants, de consigner par écrit le récit de leurs visites, et d’écrire des recueils d’histoires personnalisées pour chacun de ses petits-enfants, qu’elle leur raconte le soir pour les endormir.

L’INFP en résumé :

    •  Souvent idéalistes
    • Doués en communication
    •  Accordent de l’importance à l’harmonie dans les relations
    •  Peuvent être incapables de faire en sorte que leurs propres besoins soient satisfaits
    •  Motivés par les nouvelles idées
    •  Personnes créatives
    •  Fortes valeurs
    •  Sous stress, peuvent devenir critiques des autres

Source : http://www.16-types.fr/types/INFP/infp-03-amour.html

The following two tabs change content below.
b699370ab5261fc7ac0c1e8b7f5da2e5?s=80&d=mm&r=g - 5 conseils pour comprendre le type INFP
Robin : Communiquant sur l'Europe, je pratique la photographie, le sport et je suis passionné par le développement personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visit Us On FacebookVisit Us On Instagram