5 conseils pour « penser » et réfléchir sur ses images

PhotodeRObin - 5 conseils pour "penser" et réfléchir sur ses images

Quand nous lisons un roman, nous découvrons une histoire et des personnages. Dans la photo, il est tout aussi essentiel de pouvoir exprimer et créer son propre univers. Il est important de réfléchir sur l’histoire de son image et sur le pourquoi de ses prises de vues. Dans cet article, je vous livre 5 conseils pour vous aider à « penser » vos photographies.

1. Ordonner SES IDEES :

 
Dans le processus créatif d’une image, il est essentiel de pouvoir ordonner le chaos des idées. En d’autres termes, il est important d’organiser le flux de ses pensées dans l’envie de faire les choses. La différence entre ceux qui réussissent et ceux qui ne réussissent pas, c’est qu’a un moment, les premiers se sont mis au travail en sortant les idées de leur tête.
 
Pour cela la photographie doit nous permettre de raconter notre manière de voir le monde et d’être. Chaque personne a une façon unique de recevoir et transmettre sa pensée. On comprend le monde par nos lunettes internes.
 
 
Pour vous aider, je vous propose de réfléchir sur quelques questions élémentaires : 
 
  • Pourquoi est-ce que je souhaite photographier ce moment  ?
  • Qu’est-ce que je veux raconter ?
  • Quelle est l’histoire derrière la photo que je vais prendre ?

Au début de ma pratique, je prenais des photos pour le plaisir sans avoir une idée claire de mon action. Cela ne me gênait pas à mes débuts. Mais avec le temps et le développement de certaines compétences, j’ai voulu davantage penser le type de photos qui m’inspirait. Cet exercice interne m’a beaucoup apporté puisqu’il me conditionne et je commence à savoir instinctivement ce qui m’intéresse ou pas dans une situation donnée.

Par exemple, j’aime les photographies qui procurent un sentiment agréable, de plaisir. Les photos où on a envie d’exprimer un « C’est beau! ». Pour cela, je vais tenter au maximum de photographier des endroits majestueux comme des sommets de montagne, des paysages, des moments de vie, des levers/couchers de soleil, etc.

Tls - 5 conseils pour "penser" et réfléchir sur ses images
En réfléchissant à mes souhaits, j’ai pu calculer l’heure du coucher du soleil et venir sur le lieu exprès.
 

2. LA PHOTO COMME PASSION ET NON POUR RENFORCER SON AMOUR PROPRE

Une fois que vous aurez ordonné vos idées, il sera opportun de réfléchir sur le langage photographique. En effet, on ne s’exprimera pas de la même façon en fonction du message que l’on souhaite communiquer.
 
Les questions sont donc :  
 
  • Comment je peux utiliser la photographie pour transmettre mon message ?
  • Pourquoi je veux photographier quand je photographie ?
  • Est-ce un message inspirant ? D’inquiétude ? D’excitation ? De montrer quelque chose ? De faire prendre conscience de quelque chose, d’un événement ?

Il est sur ce point-là important de noter qu’on ne photographie pas pour valoriser son image. Si vous ressentez la nécessité d’avoir l’approbation des autres pour être heureux dans votre travail, vous risquerez de ne pas avoir la ténacité pour poursuivre la pratique photo sur le long terme. La photographie est un art exigeant surtout à l’ère des réseaux sociaux et de la forte concurrence.

Elle demande de la rigueur, de la créativité, de la passion, de l’effort, de la discipline et une force mentale pour supporter les critiques négatives. Si vous n’êtes pas passionné(e) par la photo, vous risquerez d’être déçu(e) et de baisser les bras quand les difficultés vont venir.

A ce moment, la question à répondre est de si vous feriez les mêmes photos si personne ne les regarde ? Cet exemple fonctionne aussi bien pour les écrivains. Est-ce qu’un romancier écrirait la même histoire si personne le lit ? Si c’est le cas, c’est que l’histoire lui importe davantage que le fait d’être connue et reconnu. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il se sert de l’écriture pour améliorer son estime de soi et renforcer son amour-propre.

Pour la photographie, c’est le même fonctionnement. Si la photo vous importe, vous n’aurez pas de forte déception si vous n’avez pas autant de « like » qu’espéré. Vous saurez que c’est ce que vous vouliez faire comme type de photo et vous êtes fier de vous quoi qu’il arrive.

3. CONNAITRE SA BOUSSOLE INTERNE

Il est important dans la pratique photo de savoir quel chemin prendre. Quotidiennement, quand vous vous déplacez, vous savez dans la plupart des cas où est-ce que vous allez vous rendre et comment. En photo, c’est la même chose. Il est essentiel de se connaître et de voir loin.
 
Les questions utiles en ce sens sont : 
 
  • Qu’est-ce que je veux raconter ?
  • Quelle photographie j’aime ?
  • Quel photographe j’admire ?
  • A qui je veux ressembler ?
  • Quel photographe je ne veux pas être ?

En posant une question négative, vous allez éclaircir ce que vous voulez être. De fait, si vous ne voulez pas être un photographe de mode et de sport, cela élimine certains sujets et vous permet de vous focaliser sur ce que vous souhaitez. Le photographe a devant lui le monde entier. Il faut qu’il enlève ce qu’il ne veut pas, pour garder ce qu’il veut !

D’autre part, j’aimerais vous proposer deux outils intéressants :

  1. Etablir une liste de mot-clés de ce qu’on aime dans la vie de tous les jours, de ce qui nous inspire, ce qui nous procure des émotions, etc.
  2. Regarder ses photos comme si on était une autre personne avec des yeux neutres.En posant un seuil nouveau sur ses productions, on remarquera des détails invisibles au premier abord.
LeCanigou - 5 conseils pour "penser" et réfléchir sur ses images
Au début, je n’avais même pas remarqué la beauté du ciel et du coucher à droite et le contraste avec le Massif à gauche. Après quelque temps, j’ai saisi l’intérêt de cette photographie.

Choisir c’est renoncer, mais c’est une étape indispensable. Il est nécessaire de filtrer les photos que vous aimez.

4. SE CULTIVER SUR LA PHOTO 

Pour réfléchir sur la photo, il est opportun et conseillé de se cultiver sur la photographie. Pour cela, il est essentiel de visiter des expositions, voir des galléries, lire des ouvrages, des blogs, regarder attentivement des chaines Youtube de qualité, écouter des Podcast de qualité, etc.
 
 
Par exemple, j’aime beaucoup regarder des chaines Youtube. Il existe un nombre important d’artistes de qualité. Leurs travaux m’aident beaucoup dans ma progression.
 
Je peux vous citer :
 

PS : Etant donné que je pratique l’espagnol, je regarde aussi des chaines de cette langue. 

Egalement, il ne faut pas hésiter à copier et à vous inspirer. Chaque artiste reproduit des éléments qui l’inspire. Rarement, les idées tombent du ciel. Elles surgissent d’un univers qui s’enrichit continuellement de nouvelles expériences et de découvertes. Et même si dans l’idée vous voulez faire la même photo qu’un autre, ce sera votre propre conception, car c’est vous qui êtes derrière l’appareil. Ce sera votre perception couplée à votre inspiration.

5. PENSER ET CONCEVOIR UN PROJET PHOTOGRAPHIQUE

Ce cinquième conseil me semble indispensable. Pour « penser » une photo, il est idéal d’avoir une projection et de pouvoir visualiser son projet photographique. C’est peut-être une exposition dans une galerie, l’écriture d’un livre, la conception d’un album photo, l’envoi de cartes postales à vos proches, la tenue  d’une galerie Instagram, etc.
 
 
 
Les idées ne manquent pas. Le tout est de pouvoir commencer à identifier  vos envies avant de construire vos images. Evidemment qu’une fois vos images faites, des idées peuvent survenir. Mais plus tôt vous réfléchirez à ces aspects, plus tôt vous aurez délimité ce que vous souhaitez et ce que ne souhaitez pas photographier. On en revient au point sur 1 sur l’ordonnance et la clarté des idées.
 
 
 
Ainsi, les projets meurent souvent avant de commencer car cela demande du temps et de l’énergie. Si vous pratiquez la photographie comme une passion, vous arriverez à achever vos travaux. Ne commencez pas avec une ambition démesurée. Les petits ruisseaux font les grandes rivières. En adoptant la méthode des petits pas, du travail de fourmi, vous accéderez à des résultats.
 
 
 
Et c’est certainement le plus important. Les résultats vous donneront de la confiance, de l’estime et du respect pour pouvoir avancer et concevoir un projet plus important.
 
Ne vous censurez pas. La photographie et la réussite dans ce domaine sont à votre portée. Mais cela nécessite du temps, de l’énergie, des efforts et surtout, de la passion.
The following two tabs change content below.
b699370ab5261fc7ac0c1e8b7f5da2e5?s=80&d=mm&r=g - 5 conseils pour "penser" et réfléchir sur ses images
Robin : Communiquant sur l'Europe, je pratique la photographie, le sport et je suis passionné par le développement personnel.

2 Replies to “5 conseils pour « penser » et réfléchir sur ses images”

  1. Kikimagtravel

    Très sympa cet article robin ! Un plaisir de te lire ! J’aime beaucoup tes conseils et ton état d’esprit quand je choisis de photographier un moment c’est parce qu’il me tient à cœur et chaque photo a un message à faire passer. Je veux avant tout montrer le monde tel qu’il est toujours avec plein de bonnes ondes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visit Us On FacebookVisit Us On Instagram